En exclusivité : Entretien avec Hervé Salters (General Elektriks)

General ElektriksInterview en trois questions à Hervé Salters, claviériste globetrotter du groupe électro funk General Elektriks qui fait escale sur Music en Ciel le 30 juin.

En live, vos titres dégagent encore plus d’énergie qu’en version studio. Expliquez-nous ?
Vous avez raison. Pour les concerts, on ré arrange tous les morceaux pour les adapter au live et dégager le plus d’énergie possible. En fait, je compose et enregistre les morceaux seul et pour les concerts, je réunis le groupe. Ce sont les mêmes musiciens qui m’accompagnent depuis 2009.
Un seul mot d’ordre : se donner à fond !

On ne vous avait pas vu en région lyonnaise depuis longtemps…
La dernière fois c’était à l’Epicerie Moderne, à Feyzin, en mars 2016. Une des meilleures dates de la tournée, d’ailleurs. J’espère que le public de Saint-Priest sera aussi réceptif. C’est un festival qu’on découvre. Et comme on aime les expériences, on est ravi. On fonctionne à l’instinct. Et à l’instant. Et jouer en plein air, on aime beaucoup cela.

Qu’est ce qu’on trouve dans le lecteur MP3 de Hervé Salters en ce moment ?
Le dernier album d’Arctic Monkeys, qui signe le retour du groupe et qui est vraiment sympa. Et puis toujours du Kendrick Lamar. Je suis fan. J’écoute aussi beaucoup Tim Maia en ce moment. Un Brésilien. Je recommande chaudement.